La plupart des gens agissent comme on le leur a appris, d'autres font exactement l'inverse. Notre intérêt à chacun est de trouver une réponse qui nous soit spécifique, personnelle, et non pas identique ou opposée. L'identique ou l'opposé, ce n'est pas la liberté. La liberté, qui permet de couper le cordon ombilical et par conséquent d'être adulte, c'est celle de son choix à soi.
Anne Ancelin Schützenberger Exercices pratiques de psychogénéalogie

Extrait du spectacle "Hugo Aïe la famille" de Michèle BROMET-CAMOU
joué par des psys... Blandine Clémot, Virginie Girardin, Michèle Marchand

Extrait du spectacle "Hugo Aïe la famille" de Michèle BROMET-CAMOU

Le psychodrame c'est...

Au delà des mots, le patient représente et met en scène sa réalité. Jouer suppose un engagement physique, un lâcher-prise et un partage visuel et émotionnel, avec autrui, de sa situation. L'action vient activer des processus psychiques profonds et ramène à la conscience des émotions, des souvenirs ou des sensations refoulées. Par le jeu, il est possible d'explorer toute situation, aussi bien passée, présente ou future, réelle ou imaginaire, agréable ou problématique. Jouer permet de prendre le temps d'explorer la situation, dans toute sa complexité, en déployant les émotions ressenties à ce moment-là par exemple, ou prendre contact avec celles qui avaient été refoulées ou tues. Le patient a la possibilité de jouer tous les rôles avec lesquels il est en interaction. Il va ainsi "voir avec les yeux de l'autre", prendre du recul et parfois, trouver d'autres solutions. Le psychodrame permet aussi une interprétation dynamique des rêves, une exploration approfondie des processus transgénérationnels. En acceptant de "jouer sa vie" sur la scène, le patient s'autorise une nouvelle expérience, de sortir de ses rôles stéréotypés et de laisser place à sa créativité ainsi qu'à la créativité du groupe. Il devient, à proprement parler, acteur de sa vie.

J.L. MORENO (1889 -1974), médecin psychiatre et amateur de théâtre, a défini la technique du psychodrame dans les années 1900, à Vienne en Autriche. MORENO fonde son approche sur la mise en mouvement corporel et le jeu partagé avec d'autres individus. Anne ANCELIN SCHUTZENBERGER (1919 - 2018), psychologue et professeur émérite, travaille avec MORENO dans les années 50 et contribue à la diffusion de cette approche en France. Elle est aussi fondatrice de la psychogénéalogie, qui utilise le psychodrame dans la mise en scène de problèmes familiaux. Jusqu'en 2010, Anne ANCELIN SCHUTZENBERGER continue l'enseignement et le perfectionnement au psychodrame. Parmi ses élèves, Michèle BROMET-CAMOU, psychologue et formatrice à Niort, reprend son enseignement. C’est elle qui m’a formée.